C'est avant même le saut du lit (vous savez cet instant ou un premier volet s'écarquille dans notre petite cervelle pour laisser entrer le jour jusqu'à notre esprit encore trop embrumé pour réaliser qu'il est temps de se lever? )...Et bien c'est à cet instant même,  au 2ème jour de l'An tout neuf, que le mot ESSENTIEL s'est affiché sur écran géant au-dessus de mon lit. 

 

L'ESSENTIEL, c'est bien ce sur quoi je dois me concentrer en 2014 si je veux atteindre le but que je me suis fixé, sans m'épuiser, sans trop risquer de perdre mes acquis non plus ou, pire encore d'y laisser ma santé ou du moins ce qu'il en reste. Alors, simple logique, je viserai à l'ESSENTIEL pour peut-être risquer d'atteindre ce qu'hier encore j'appelais IMPOSSIBLE ! :-) 

 

Bon d'abord pour arriver à l' ESSENTIEL, qui est là, enterré dans le fouillis de ma vie, çà prend un grand coup de balai. Allez ouste , du courage, je dépoussière, je fais le tri, je soupèse une dernière fois mais pas trop puisque j' y ai déjà passé trop de temps et hop!!! je balance l' INUTILE, et en priorité ce qui pèse le plus lourd. Parce que pour avancer, c'est prouvé, faut voyager léger. Alors je prend mon petit sac à dos ou, mieux encore une jolie sacoche pour mon Tivélo et j'y met mon ESSENTIEL. Mais je n'oublie pas de laisser une place pour tout ce que l'AN neuf m'apportera ou bien alors il me faudra encore penser en route à jeter ou faire du troc pour garder le bagage le plus léger possible. Mais çà, je le sais bien , c'est un travail perpétuel. 

 

C'est sur cette superbe image offerte par Annelise,  d'un Tivélo en Champagne-Ardenne que je m'étais promis de trinquer à l'AN NEUF. Alors je donne un grand coup de pédale et je vous souhaite d'en faire autant.

Chers tivéloïstes de ce monde, tous à vos bécanes ;-)

11204219223_86fcaa6ebf_o